Psychothérapie - Art-Somato-Thérapie  

Écologie Intérieure et Relationnelle 

À propos d'Ac'Corps&Co  

 

Ac'Corps est né il y a maintenant 15 ans.

Au coeur de ce mot créé, plusieurs autres mots se devinent... Accompagnement, compagnon, accord, corde, conscience, corps, complexité, etc....

Mais l'idée essentielle à l'origine de cette création consistait à intégrer et allier  le vécu corporel et émotionnel de chaque personne venant "consulter" par et au-delà des peurs, enfermements et duretés, à un accompagnement dynamique, organique et laissant la part belle à l'expression des ressentis.  

Chacun porte l'évolution de l'humanité, mais encore trop peu sont conscients des strates géologiques dont chaque vie est constituée, riche d'une conscience non séparée, complexe, évolutive et créative. 

  

 

 L'Ac'Corps, c'est aussi une alchimie...

"Dans tous les pays du monde, lorsque le vigneron élève son vin dans une barrique, la porosité du bois qui en constitue les parois laisse s'évaporer une partie des liquides dans une proportion que l'on ne saurait négliger. On appelle cette évaporation 'la part des anges'. Jour après jour, le paysan compense cette part des anges en ajoutant du vin. On appelle cette compensation : 'l'ouillage'. La plupart des grands vins qui réjouissent nos coeurs sont nés dans ces conditions." (C. Allione)

C'est cette poésie qui inspire mon travail depuis des années.

Qu'est-ce que l'accompagnement, quel qu'il soit, psychothérapeutique ou formatif, en quelque lieu que ce soit, si ce n'est cet espace de relation et de lien, un espace vivant qui nourrit cette part des anges, cette part du rêve qui sans cesse nous échappe, s'évapore, nous éprouve, si on n'en prend pas soin. Le rêve peut s'affadir, s'appauvrir, devenir aigre si cet "ouillage" n'est pas à l'oeuvre régulièrement d'une manière ou d'une autre. Pourtant, comme le précise Allione, cette perte est fondamentale et fondatrice. Elle est en fait un gain.

J'envisage l'accompagnement psychothérapeutique et formatif comme cette compensation qui fait de cette perte un gain, à l'instar de la préparation de ces élixirs précieux qui nous régalent le palais...

Psychothérapeute (ARS) 

Psychothérapie -Somatothérapie/Art-Thérapie existentielle et analytique - Écothérapie

  

Consultante/Formatrice en Développement Relationnel auprès des institutions et des entreprises

 

Actualités

 

 

Inscriptions ouvertes pour la formation SATIS Art-thérapie et Somatothérapie 

 

 Devenir Praticien de la Somatothérapie et de l’Art-thérapie…

Un expérientiel pour découvrir  du 13 au 16 Juillet 2017

Démarrage de la formtion en Septembre 2017

 

La Som’ArThérapIe exiStentielle (SATIS) est une méthode dont l’objectif est, à l’instar de l’art-thérapie, de créer les conditions favorables à l’expression, au dépassement des difficultés personnelles. Elle agit par l’entremise d’un éveil des compétences créatrices de la personne qui vient consulter. Elle inclut la conscience du soma parce le corps et le geste y sont partout présents.

Elle articule les approches freudienne, reichienne et jungienne. Dans la quête de soi, Freud nous a légué « la cure analytique ». Reich, rebelle et résolument novateur, nous montre la voie du corps, des émotions et de l’énergie qu’il intègre au travail de l’analyse. Jung, enfin, élargit le champ et nous propose les concepts de soi, de persona, d’inconscient collectif, d’archétype, de processus d’individuation, d’ombre à humaniser…

La psychothérapie de groupe ou ateliers à médiation artistique démontrent combien l’expression corporelle et créatrice permet la décharge et la symbolisation de nos violences par le geste créatif.

 

Aussi tout art, toute expression, du théâtre à la danse, en passant par le travail de la terre, la peinture, la fabrication d’une marionnette, d’un masque, d’un objet de pouvoir, la création d’un rituel de passage, d’initiation… fait œuvre dans cette transe-formation de soi…

 


La danse, une voie entre entre soma et art

Il a fallu attendre la fin du XIXème siècle pour voir la place de la liberté du corps être restituée, remise à l’honneur dans le monde occidental. L’art du mouvement devenait unité psycho-corporelle et reconnaissait la dimension expressive de l’être dans la danse.    

La danse-thérapie est une recherche autour de l’axe et du déploiement ; elle cherche des passes pour s’extraire des impasses de nos contingentements. Toujours le geste en elle se re-crée, se prolonge en une infinie inventivité. Elle invite l’Être en soi à se révéler, court-circuitant le brouhaha mental et émotionnel dans lequel nous baignons quotidiennement.   

En retrouvant ce chemin avec le vivant en soi, la danse agit comme une médecine du corps et de l’âme. Elle est danse médecine. Elle  est l’art de découvrir et de comprendre le monde dans un langage non discursif. Là réside sa puissance, loin du spectaculaire et du faire beau… Simplement écouter, s'exprimer, goûter à la sensualité de l’instant, ressentir des vibrations sonores, entrer dans le geste, s'assouplir de corps et d'esprit, lâcher prise peut-être, partager un moment avec un autre, éprouver la joie de danser seul ou ensemble, se déployer dans la rencontre,  à la rencontre d’un essentiel de soi !